www.faune-paca.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
https://paca.lpo.fr/
Accueil
 
Les partenaires
 
ABC PACA
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Traquet oreillard 2019
       - 
Harle bièvre 2019
       - 
Frelon asiatique 15-19
 - 
Les galeries
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQ
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Les oiseaux
Les mammifères
Reptiles et amphibiens
Arthropodes
Enquêtes locales
Publications
Aide et ressources
Qui sommes-nous ?
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 666
 
mardi 8 janvier 2019
Oiseaux
Comptage Wetlands 12 et 13 janvier 2019

Bonjour

Le comptage wetlands 2019 approche à grand pas (12 & 13 janvier 2019). Cette année, comme l'an dernier, un nouvel outil de saisie est mis en place afin d’une part de saisir au mieux les données de comptage, et d’autre part, d'en permettre une synthèse très rapide !

Pour cela, tous les sites de comptage ont été cartographiés dans faune-paca. Cela permet d’attribuer un droit de saisie pour chaque site à un responsable de site. Il faut donc que vous vous inscriviez auprès des coordinateurs locaux.

Priorité sera donnée aux compteurs habituels.

Une fois le droit affecté, vous verrez apparaitre le ou les sites dont vous aurez la responsabilité dans « participer -> tous mes protocoles », ou bien dans « Participer -> Transmettre -> comptage oiseaux d’eau ».

Dans « tous mes protocoles », vous pourrez également afficher (en bas de page) et télécharger la carte du site de comptage.

Vous trouverez ci-joint le guide de saisie.

D’avance merci et bon comptage.

Cordialement

Document à télécharger :  WI2019RappelPrincipesGuideSaisie-8971.pdf
posté par Amine Flitti
 
lundi 7 janvier 2019
Oiseaux
Rappel : camps de prospection Grand-duc d’Europe - Massif des Alpilles

Dans le cadre du programme LIFE Alpilles, trois camps de prospection concernant le suivi Grand-duc d’Europe seront organisés les samedis 24 novembre, 08 décembre 2018 et 19 janvier 2019. Les participants se rejoindront sur les deux points d’accueil situés au parking de la salle Agora à Maussane et au parking de la salle des fêtes d’Eygalières, à 15h00.

Quelques informations concernant le protocole :

Il s’agit d’un suivi d’espèce par point d’écoute, d’une durée d’une heure, dès le coucher du soleil. L’objectif étant d’identifier les individus chanteurs et de renseigner leurs positions. Des explications spécifiques sur le protocole, la localisation des points d’écoute et la répartition des équipes seront données par les organisateurs.

Matériel à ne pas oublier : Une lampe de poche, une paire de jumelles, des vêtements adaptés (il peut faire très froid), de quoi avoir l’heure et un crayon à papier/stylo bille.

Vous pouvez dès à présent consulter les résultats pour les prospections 2014-2015 sur le document ci-joint.

N.B. :

Des dates de remplacements ont été sélectionnées selon les conditions météorologiques. Nous vous tiendrons informés le cas échéant.

Si vous souhaitez participer à ce suivi, contactez Cassandra Durret au 06 73 63 96 27 ou par mail cassandra.durret@lpo.fr.

Nous comptons sur votre participation !

Document à télécharger :  Synthase_rasultats_2014-2015-1382.pdf
posté par Cassandra Durret
 
mercredi 2 janvier 2019
Bonne année naturaliste 2019 !

Toute l'équipe de Faune-paca vous souhaite une belle année 2019, riche en observations et découvertes naturalistes !

Oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, odonates, papillons de jour, hétérocères, orthoptères, coléoptères... Jamais l'information naturaliste n'aura été aussi libre d'accès, et les données naturalistes aussi nombreuses à disposition de tous. 

Faune-paca, c'est plus de 9200 inscrits et 6,2 millions de données faunistiques, dont près de 700 000 pour l'année écoulée!

Faune-paca est la base naturaliste de référence, ceci grâce à l'ensemble des observateurs(trices) qui l'alimentent chaque jour. Bravo à tousToutes ces informations servent au quotidien aux équipes de la LPO et de ses partenaires dans leurs missions respectives de protection de la nature. Désormais, une partie de cette information est transmise à SILENE-FAUNE, permettant une meilleure prise en compte de la biodiversité dans les politiques publiques.

Merci à toutes et à tous pour votre contribution à la connaissance et nous comptons sur vous pour l'accroitre encore !

La quantité, c'est bien, mais la qualité, c'est encore mieux. Ainsi, l'usage plus massif des nouvelles fonctionnalités (saisie par formulaires, SHOC, STOC, WETLANDS, etc) va permettre des analyses plus fines (abondances, fréquences, tendances d'évolution, etc...).

Il faut aussi que chacun fasse l'effort de saisir au mieux ses observations (localisations précises, effectifs...), tout en s'assurant bien sur de la validité de l'identification ! Les vérificateurs veillent, mais il faut aussi les aider dans leurs taches parfois difficiles.

N'oubliez pas que l'application pour smartphone "Naturalist" est là pour vous aider à saisir vos données directement sur le terrain.

Pour finir, Faune-France, née courant 2017, est la plateforme de restitution des données naturalistes associatives, qui permet de visualiser toutes les informations collectées par le réseau naturaliste contributeur au système VisioNature ainsi que celles issues de plusieurs bases de données régionales partenaires.

Nous comptons sur vous en 2019 pour vos contributions toujours plus nombreuses, et toujours plus rigoureuses dans la saisie des données !

Merci.

L'équipe de faune-paca

posté par Amine Flitti
 
dimanche 30 décembre 2018
Nouvelles publications

Bonjour

à lire en ce moment les FPP n°79 et 80, deux numéros touffus et très intéressants !

Egalement le dernier Faune-PACA info est paru.

Bonne lecture !

posté par Amine Flitti
 
jeudi 20 décembre 2018
Papillons de jour
Mise au point sur les Mélitées en Provence-Alpes-Côte d’Azur : la Mélitée des Mélampyres et la Mélitée de Fruhstorfer

Jusqu'à présent le référentiel taxonomique européen (Fauna-Europaea) considérait deux lignées subspécifiques pour la Mélitée des Mélampyres (subsp. athalia et subsp. nevadensis Oberthür, 1904). Suite à plusieurs travaux et publications scientifiques ces deux taxons sont considérés aujourd'hui par de nombreux spécialistes en Europe comme deux espèces différentes.

Elles ont la même période de vol et une apparence semblable. Par contre, selon les dernières études sur le sujet, leurs aires de répartition seraient différentes, avec la Mélitée de Fruhstorfer présente dans le sud de la France alors que la Mélitée des Mélampyre est présente plus au nord.

La seule manière de faire la distinction entre ces deux espèces de manière certaine et robuste est l’examen des valves des mâles. Les valves sont visibles directement sur le terrain avec une loupe, mais une vérification en laboratoire est souvent nécessaire vu la grande variation des formes des valves chez les 2 espèces.

En l'état de la connaissance actuelle, toutes les Mélitées du Mélampyre (Melitaea athalia (Rottemburg, 1775)) observées en Provence-Alpes-Côte d’Azur sont donc en réalité des Mélitées de Fruhstorfer (Melitaea nevadensis Oberthür, 1904).

Par conséquent nous vous encourageons à modifier vos données de Mélitée du Mélampyre en Mélitée de Fruhstorfer, la saisie de la Mélitée du Mélampyre n’étant plus disponible sur www.faune-paca.org.

Attention selon les documents, les ressources bibliographiques, le nom scientifique de la Mélitée de Fruhstorfer peut être différent : il existe plusieurs synonymes qui définissent cette espèce. Le nom scientifique officiel est : Melitaea nevadensis Oberthür, 1904. Voici la liste des synonymes :

  • Melitaea athalia celadusa Fruhstorfer, 1910
  • Melitaea athalia helvetica Rühl, 1888
  • Melitaea biedermanni Querci, 1932
  • Melitaea celadussa Fruhstorfer, 1910
  • Melitaea helvetica Rühl, 1888
  • Melitaea pseudathalia Reverdin, 1921
  • Mellicta athalia celadussa (Frushstorfer, 1910)
  • Mellicta helvetica (Rühl, 1888)

Pour plus d’information ci-dessous de lien avec notamment comment différencier les deux espèces :

 

Mélitée de Fruhstorfer Melitaea nevadensis : Marion Fouchard

posté par Amine Flitti
 
lundi 10 décembre 2018
Oiseaux
Programme de baguage couleur sur le Pipit de Richard à partir de l’hiver 2018-2019

Dans le cadre d’une étude sur l’évolution des voies migratoires chez le Pipit de Richard Anthus richardi, un projet de baguage couleur (en collaboration avec le MNHN-CRBPO) est mis en place à partir de cet hiver 2018-2019 sur plusieurs sites du littoral méditerranéen. Il vise à contrôler la fidélité des sites d’hivernage, à documenter la durée de stationnement individuel et à mettre en évidence la stabilité d’une nouvelle voie de migration pour l’espèce.

Cette étude est effectuée sur :

  • l’ancien hippodrome d’Alenya (Pyrénées-Orientales),
  • le mas Chauvet en plaine de Crau (Bouches-du-Rhône)
  • la base nature de Fréjus (Var)

Ces sites ont été choisis préférentiellement car ils accueillent depuis plusieurs années de nombreux individus pendant la période hivernale. A ce jour, 20 oiseaux ont été équipés d’une bague blanche de type Darvic comportant un code alpha-numérique (voir photo).

Si des oiseaux sont ré-observés d’une année sur l’autre, un suivi par géo-localisateurs sera envisagé afin de déterminer où se reproduisent ces oiseaux. Ainsi avec l’ensemble de ces éléments, nous essaierons de comprendre­ pourquoi une espèce, qui nichent dans les steppes d’Asie orientale et qui hivernent normalement en Inde et Asie du sud-est, semble avoir modifié en partie ses voies de migration pour parcourir davantage de kilomètres et venir passer l’hiver dans le sud de l’Europe et le nord du Maghreb.

Nous avons remarqué que de nombreux observateurs se rendent chaque année sur ces sites afin d’observer les pipits, nous les invitons donc à porter une attention particulière à la présence de ces bagues colorées et à indiquer leurs lectures en remarque de leurs observations ainsi qu’en nous les envoyant par mail. De plus, il est fort probable que d’autres Pipits de Richard passent l’hiver entre ces sites ; si vous cherchez spécifiquement l’espèce cela nous serait également d’une grande aide de savoir si l’espèce est présente ou non en dehors des secteurs habituels. 

Bonnes observations à tous et à toutes,

Paul Dufour (paul.dufour80@gmail.com)

posté par Amine Flitti
 
jeudi 6 décembre 2018
Araignées
Appel à connaissance sur les Opilions des Bouches-du-Rhône

Dans le cadre d’un projet d’ouvrage sur la faune des Bouches-du-Rhône en lien avec le Conseil départemental, nous relayons un appel à connaissance sur les Opilions du département. Vous pouvez envoyer vos photos ou spécimens à identifier auprès de Samuel Danflous (samdanflous@yahoo.com) ou Emmanuel Delfosse (emmanueldelfosse@yahoo.fr). Merci pour vos précieuses contributions !

Dans le cadre de cette nouvelle collection éditoriale, retrouvez l’actu sur la sortie de l’ouvrage sur la flore remarquable des Bouches-du-Rhône : ici

posté par Aurélie Johanet
 
lundi 3 décembre 2018
Papillons de jour
Inventaire régional des lépidoptères de PACA : contribution de faune-paca

Dans le cadre de la réalisation de l'atlas des papillons de PACA piloté par le CEN PACA, la LPO PACA et l'OPIE-PACA viennent de transmettre près de 300 000 données à SILENE, base de données publique à partir de laquelle les cartes de répartition seront élaborées.

Aisni, vos données seront valorisées et permettront de tendre vers l'exhaustivité !

Pour plus de détails sur ce projet, voir le lien ci-joint.

Photo : Thècle de l'Arbousier (Aurélien Audevard)

posté par Amine Flitti
 
mercredi 7 novembre 2018
Oiseaux
Cas de prédation en journée de la Chevêchette d'Europe sur une chauve-souris

Bonjour

voici une actu de notre ami Marc Corail, infatigable prospecteur de chouettes de montagne !

Bonne lecture

posté par Amine Flitti
 
lundi 5 novembre 2018
Oiseaux
La migration au Fort de la Revère est terminée !

Au total, le suivi 2018 aura permis de dénombrer 25 048 oiseaux migrateurs. Pour ne citer que les espèces phares : 220 Aigles bottés, 68 Circaètes Jean-le-blanc, 201 Bondrées apivores, 15 694 Pigeons ramiers, 481 Guêpiers d’Europe, 2 783 Pinsons des arbres, 2 235 Hirondelles rustiques et 1 351 Hirondelles de fenêtre ont été comptabilisés. Le camp de migration ornithologique du Fort de la Revère 2018, c’est aussi 1 116 personnes sensibilisées sur le thème de la migration avec 176 participants aux Journées européennes du patrimoine naturel et 47 lors de  l’Eurobirdwatch, une mobilisation d’une vingtaine de bénévoles toujours prêts à informer ou à dénombrer les oiseaux.

Nous vous invitons à consulter le site www.migraction.net pour découvrir toutes les espèces qui ont été comptabilisées depuis le démarrage du camp le 02 septembre !

Merci aux bénévoles pour leur mobilisation, leur bonne humeur et pour la réussite de cette édition 2018, ainsi qu’au Conseil départemental des Alpes-Maritimes pour son soutien afin de mener à bien cette mission.

Cette édition a été clôturée par une météo difficile mais aussi par un pique-nique convivial à la maison de la nature et le passage de 4 Grues cendrées repérées par Robin Oakes, ornithologue anglais habitué du camp de migration.

 

Prochain rendez-vous : en 2019 !

posté par Benjamin Salvarelli
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 666

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019