www.faune-paca.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
ABC PACA
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes du moment
       - 
Loutre d'Europe 21-24
       - 
Busard Saint-Martin 23-24
       - 
Pinson du Nord 23-24
       - 
Grosbec casse-noyaux 23-24
       - 
Bruant jaune 23-24
       - 
Harle bièvre 23-24
       - 
Accenteur alpin 23-24
       - 
Grue cendrée 2024
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2024
       - 
Hirondelle rustique 2024
       - 
Martinet à ventre blanc 2024
       - 
Coucou gris 2024
       - 
Gobemouche noir 2024
 - 
Les galeries
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQ
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Les oiseaux
  Les enquêtes
    - 
Recensement Wetlands International
    - 
Observatoire Rapaces
    - 
STOC & SHOC
    - 
Enquête Circaète Jean-le-Blanc
    - 
Observatoire de la Chevêche d'Athéna
    - 
Observatoire régional Traquet oreillard
    - 
Plan National d'Action Râle des genêts
    - 
Oiseaux des jardins
  La saisie
 - 
Où prospecter en PACA ?
Les mammifères
Reptiles et amphibiens
Invertébrés
Enquêtes locales
Publications
Aide et ressources
Qui sommes-nous ?
Les liens

Observatoire régional Traquet oreillard

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-paca.org/userfiles/MonDossier/Traquetoreillard/TraquetoreillardcoupleRyanBoswarthick-LPOPACA.pngLe Traquet oreillard (Oenanthe hispanica) est un estivant méditerranéen en provenance d’Afrique sahélienne, classé en danger critique d’extinction sur la liste rouge régionale.

Les populations connues en France ne représentent que 1% de l’effectif total européen. Les quelques traquets oreillards nicheurs se concentrent principalement sur le pourtour méditerranéen. Malheureusement, la dégradation de ses milieux de prédilection en font une espèce extrêmement fragile qui voit ses effectifs chuter dans notre région.

L’espèce a vu son nombre de couples connus passer de 110 en 2002 à moins de 50 en 2013 et la dernière actualisation des effectifs en 2022 fait état de 9 à 19 couples en région PACA, la réalité étant certainement plus proche des 9 couples que des 19 couples.

 

 

En 2023, la situation est très alarmante puisque seulement 3 couples ont été observés :

  • un couple dans les Alpilles, sans que la nidification soit attestée ;
  • deux couples sur la commune de Châteauneuf-les-Martigues, dont l’un est parvenu à produire un jeune à l’envol.

 

Un observatoire régional à la recherche du Traquet oreillard

Depuis 2023, la LPO PACA accompagne l'Entreprise Jean Lefebvre Méditerranée (EJLM) dans la mise en oeuvre de ses mesures de compensation écologique et de leur suivi, suite au projet d'extension de l'exploitation. Bien que non impacté par le projet, le Traquet oreillard a été identifié comme un enjeu majeur du site, et le couple présent a pu mener à bien sa reproduction en produisant un jeune à l'envol.

En 2024, un observatoire régional est lancé afin de créer une dynamique de recherche de l'espèce sur ses secteurs de présence historique en région PACA.

Cet observatoire est possible grâce au soutien financier d'EJL Méditerranée.

 

Comment reconnaître le Traquet oreillard ?

Le Traquet oreillard est un petit oiseau élancé d’une quinzaine de centimètres à la queue assez longue. Le mâle adulte a un plumage facilement reconnaissable composé d’un masque, une gorge et des ailes entièrement noires, contrastant avec le reste de son plumage notamment son manteau, et le haut de la poitrine ocre roux ainsi que sa calotte, son ventre et son bas-ventre blancs. La femelle quant à elle, un plumage beaucoup plus terne, teinté de brun gris jaunâtre avec une poitrine jaune orangé. Le croupion et la queue blancs sont séparés en deux par une barre noire dite en « T’ » inversée.

Le risque de confusion est possible avec le Traquet motteux, voir ci-dessous.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-paca.org/userfiles/MonDossier/Traquetoreillard/DuoTraquetoreillardR.BOSWARTHICK.png

Traquet oreillard mâle de forme stapazin (gorge noire) à gauche, et femelle à droite. © Ryan BOSWARTHICK

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-paca.org/userfiles/MonDossier/Traquetoreillard/DuoTraquetmotteuxcA.AUDEVARDP.KERN.png

Traquet motteux mâle à gauche (© Aurélien AUDEVARD) et femelle à droite (© Patrick KERN).

Pour les plus expérimentés, vous pouvez vous fier à votre ouïe si un mâle chante, le chant du Traquet oreillard étant assez facile à différencier des autres espèces. Vous pouvez retrouver des extraits de son chant sur la page dédiée de oiseaux.net ou sur xeno-canto.

En cas de doutes, prendre systématiquement des photos si vous êtes suffisamment équipés.

 

Où le rechercher ?

Le Traquet oreillard fréquente généralement les garrigues et les maquis ras et ouverts, avec une préférence pour les milieux caillouteux et accidentés. De plus, l’espèce est connue pour recoloniser les milieux récemment incendiés.

En PACA il est présent majoritairement dans le département des Bouches-du-Rhône, connu dans le Vaucluse, le Var et les Alpes Maritimes et quasi absent des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Les zones de présence connues sont très localisées. Vous trouverez une carte interactive ci-dessous vous permettant de localiser les secteurs de recherche avec des données de présence historiques. Attention, l’espèce n’a pas été contactée sur certains sites depuis plus de 10 ans !

Il n’y a pas de suivi ou de protocole dédié à la recherche des cas de nidification de cette espèce. Ainsi, tous les observateurs sont invités à saisir leurs observations opportunistes de cas de nidification possible, probable ou certaine avec les codes atlas adaptés.

Carte des secteurs historiques où rechercher le Traquet oreillard. En bleu : secteurs non pris en charge ; en rouge : secteurs pris en charge.

Voir en plein écran

 

Comment participer ?

Au vue de la superficie à prospecter sur certains secteurs, nous vous recommandons de constituer des groupes de recherche afin de vous répartir le terrain. A noter que l'espèce est à rechercher dans les milieux décrits plus haut.

Pour maximiser les recherches sur le territoire et éviter la prospection d'un même site par 2 groupes différents, merci d'indiquer le secteur choisi par mail à : aurelie.torres@lpo.fr 

N'hésitez pas à contacter Aurélie Torres si le secteur choisi est indiqué comme pris en charge : selon la superficie du site et du nombre de participants, vous pourriez être mis en relation avec les prospecteurs ou bien redirigé vers le site le plus proche.

Les fiches terrain et cartographies IGN sont disponibles en téléchargement >>ici<<.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-paca.org/userfiles/MonDossier/Traquetoreillard/logo-EJL.png


Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2024