www.faune-paca.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
ABC PACA
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes du moment
       - 
Loutre d'Europe 21-24
       - 
Hirondelle rustique 2024
       - 
Martinet à ventre blanc 2024
       - 
Coucou gris 2024
       - 
Gobemouche noir 2024
       - 
Chevêche d'Athéna 2024
       - 
Bruant ortolan 2024
       - 
Traquet oreillard 2024
       - 
Pie-grièche écorcheur 2024
       - 
Pie-grièche méridionale 2024
       - 
Tourterelle des bois 2024
       - 
Vautour fauve 2024
 - 
Les galeries
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQ
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Les oiseaux
Les mammifères
Reptiles et amphibiens
Invertébrés
Enquêtes locales
Publications
Aide et ressources
Qui sommes-nous ?
Les liens

Toutes les nouvelles
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 982
 
mardi, 9. juillet 2024
Oiseaux
Franc succès pour les deux camps de prospection dédié au Râle des genêts !
posté par Aurélie Torres
 
samedi, 6. juillet 2024
Oiseaux
L'école de l'ornitho arrive à la rentrée en Provence !
posté par Aurélie Torres
 
vendredi, 5. juillet 2024
Papillons de jour
Les chenilles des papillons : les reines du camouflage !

Lors de vos promenades en pleine nature à la recherche de papillons, les adultes (appelés imago) se distinguent facilement par leurs couleurs vives. En revanche, repérer les chenilles de ces papillons sur différentes plantes peut s'avérer plus complexe. Si certaines chenilles sont assez colorées, à l'instar de celles du Machaon, d'autres adoptent des couleurs mimétiques, souvent cryptiques, les rendant discrètes et bien camouflées dans leur environnement.  

En effet, même en inspectant la bonne plante hôte pour la bonne espèce, c’est souvent une chance de trouver une chrysalide ou une chenille ! 

La plupart des chenilles adoptent une coloration dîte « homochrome », une adaptation qui leur permet de se fondre dans leur environnement et d'échapper aux prédateurs. Cette capacité de camouflage démontre l'efficacité de la sélection naturelle, car seules les chenilles les mieux camouflées parviennent à l'âge adulte. Ainsi, au fil des générations, ce camouflage s'affine et devient de plus en plus précis. 

Un des plus beaux exemples pour illustrer ce propos est la chenille du Flambé qui reprendre la couleur de la feuille de ses arbres hôtes : les Prunus. Elle va même jusqu’à imiter la nervure des feuilles de ces derniers. Les chenilles dont le développement coïncide avec l’arrivée de l’automne, arrivent même à prendre la teinte des feuilles sur le point de tomber de l’arbre (jaune avec des points roux). 

Mais le stade de chenille n’est pas le seul stade qui peut montrer des capacités de camouflage étonnantes. En effet, certaines espèces possèdent des couleurs très cryptiques, ce qui peut rendre leurs observations assez ardues. C’est notamment le cas du Silène (Brintesia circe).

Ce grand papillon de la famille des Nymphalidés peut atteindre les 7 cm d’envergure, ce qui en fait un papillon de grande taille. Le Silène affectionne les milieux chauds et secs, il fréquente aussi volontiers les lisières ou les sous-bois. Dès qu’un danger s’approche, il se pose sur des troncs d’arbres ombragés ce qu’il rend presque indétectable, car ses ailes postérieures se confondent parfaitement avec l’écorce.   

Lors de vos recensements dans le cadre de l’enquête participative « Devine qui papillonne au jardin 2024 », amusez-vous donc à inspecter les troncs et les plantes afin de repérer les différents états des espèces pour confirmer leur reproduction sur le site. Prenez de belles photos et comparer les couleurs de plusieurs individus d’une même espèce. Ces informations, qui vont plus loin que le fait de noter la présence de l’espèce, nous permettra peut-être d’appréhender l’évolution des couleurs de nos papillons au fil des années, au grès des changements de leur environnement.   

Vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour l’identification des papillons ?

Venez découvrir les papillons de nuit et de jour dans le cadre d’une visite guidée sur le jardin à papillons du domaine de l’Escarelle ! Ce dernier restera ouvert tout l'été pour vous accueillir (prochaine visite le jeudi 13 juillet). Information et réservation auprès de l’Office de Tourisme Provence Verte au 04 94 72 04 21 ou sur Visite guidée du Jardin à papillons : Bons Plans Loisirs à La Celle (01 mai 2023 au 09 sept 2023) (la-provence-verte.net)

Si vous éprouvez de la difficulté à utiliser faune-paca.org ou si vous avez un doute d’identification envoyez-nous vos observations, si possible avec des photographies, à l’adresse : charlotte.springaux@lpo.frou à ambassadeur83.hyeres@lpo.fr

Tout savoir sur l'enquête participative: https://paca.lpo.fr/protection/especes/papillons/devine-qui-papillonne-au-jardin  

Cette enquête participative est soutenue par l’Union européenne avec le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural 

Chenille de Flambé © Charlotte Springaux 

posté par Aurélie Torres
 
lundi, 1. juillet 2024
Papillons de jour
Devine qui papillonne au jardin 2024: le jour J !
posté par Aurélie Torres
 
mercredi, 19. juin 2024
rappel : créer des lieudits avec le fond cartographique IGN Plan !
posté par Equipe Faunepaca
 
lundi, 10. juin 2024
Papillons de jour
L’importance de recenser les papillons et la mise en place du Plan Régional d’Actions (PRA)
posté par Aurélie Torres
 
lundi, 3. juin 2024
Oiseaux
Alerte géné'Râle !
posté par Aurélie Torres
 
vendredi, 31. mai 2024
Papillons de jour
Vous voulez apprendre à reconnaître les papillons de votre jardin ? Des initiations gratuites vous attendent !