www.faune-paca.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
https://paca.lpo.fr/
Accueil
 
Les partenaires
 
ABC PACA
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Mésange noire 17-18
       - 
Bouvreuil pivoine 17-18
       - 
Huppe fasciée 17-18
       - 
Pinson du Nord 17-18
       - 
Scorpion languedocien 16-18
       - 
Vautour moine 2018
       - 
Vautour fauve 2018
       - 
Frelon asiatique 15-18
       - 
Gypaète barbu 2018
       - 
Spélerpès de Strinati 13-18
       - 
Triton palmé 14-18
       - 
Castor d'Eurasie 17-18
       - 
Loutre d'Europe 17-18
       - 
Genette commune 14-18
       - 
Martre des pins 14-18
       - 
Salamandre tachetée 14-18
       - 
Moro-sphinx 14-18
 - 
Les galeries
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Les oiseaux
Les mammifères
Reptiles et amphibiens
Arthropodes
Enquêtes locales
Publications
Aide et ressources
Qui sommes-nous ?
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 595
 
mardi 30 janvier 2018
Amphibiens
La saison des amphibiens commence, vous pouvez aider à leur conservation !

La saison de migration prénuptiale des amphibiens et notamment du Crapaud commun a débuté. De nuit et par temps de pluie, ils peuvent être nombreux à traverser les routes et être victimes de nos véhicules.

Afin de diminuer la mortalité routière des amphibiens et dans le cadre d'un programme de restauration des corridors écologiques dans le secteur de l'Etang de Berre, la LPO PACA cherche à diagnostiquer l'impact des routes sur la fragmentation des habitats. Nous vous invitons donc à reporter vos observations de mortalité routière via l’application NaturaList (*)  ou sur le site Faune-PACA !

Aussi, si vous avez connaissance de routes particulièrement accidentogènes pour les amphibiens autour de l'Etang de Berre, n'hésitez pas à nous en faire part afin d'orienter nos futures prospections. Contact : nicolas.fuento@lpo.fr

(*) Il n’y a pas (encore) de champs « mortalité » dédié sur l’application, il faut alors renseigner l’information en remarque. On peut toutefois retrouver le module de mortalité ultérieurement sur le site en éditant vos données : il faut alors cocher « L’animal est mort/blessé », puis sélectionner l’onglet « Modifier mortalité » se trouvant juste au-dessus de la date d’observation. 

Merci pour votre participation !

[Crapaud commun (c) Nicolas FUENTO]

posté par Amine Flitti
 
jeudi 25 janvier 2018
L’offre de formations naturalistes de la LPO PACA est en ligne !

Voici enfin l'offre de formations naturalistes LPO PACA pour le premier semestre 2018 !

Du naturaliste amateur voulant débuter en ornithologie au professionnel désirant approfondir sa connaissance des insectes, chacun trouvera une place dans ces formations réparties sur les quatre saisons aux quatre coins de notre région.

Il reste encore des places à la prochaine formation !

Formation Oiseaux d'eau hivernants les 22 et 23 février 2018 : deux jours en Camargue et dans le Golf de Fos pour découvrir canards, fuligules, grèbes, plongeons, harles et eiders qui sont nombreux chaque année à descendre de leurs contrées nordiques.

http://paca.lpo.fr/formation/thematiques/oiseaux/7754-oiseaux-d-eau-en-hiver-7754

Nouveauté 2017 : la LPO PACA a obtenu son attestation de conformité Pôle emploi ainsi que son référencement dans le DataDock. Le Data Dock est une plateforme de référencement qui permet aux financeurs de la formation professionnelle de vérifier la conformité des organismes de formation aux critères qualité définis par la Loi.

Tous les détails en suivant ce lien :

http://paca.lpo.fr/formation/financement-de-votre-formation

Toute notre offre de formation est consultable en suivant ce lien :

http://paca.lpo.fr/formation

posté par Amine Flitti
 
mardi 23 janvier 2018
Un peu de lecture

Bonjour

vous trouverez dans les rubriques Faune-PACA Publication et Faune-PACA Info de nouveaux numéros mis en ligne ces dernières semaines : 

  • FPP n°71 : AUDEVARD A. (2017). Bilan ornithologique des Salins d’Hyères pour l’année 2016.
  • FPP n°72 : FALKE C. (2017). Synthèse des observations ornithologiques sur Menton et Castellar de 1988 à 2016 (Alpes-Maritimes).
  • FPP n°73 : FLITTI A. & MEZIER J. (2017). Comptage Wetlands International, bilan régional Provence-Alpes-Côte d’Azur 2017.

et 

  • Faune-PACA Info juin-juillet 2017 (le retard est en cours de comblement avec la parution prochaine d'un numéro spécial aout-décembre !)

Bonne lecture !

posté par Amine Flitti
 
vendredi 19 janvier 2018
Mammifères
Scoop : une loutre filmée sur la Durance !

En octobre 2017, des prospections le long de la Durance ont permis de détecter des indices de présence de la loutre bien en amont des secteurs connus !

Des épreintes ont ainsi pu être observées au niveau du barrage de la Saulce, sur la commune de Curbans (04) et au niveau du barrage d’Espinasses (05) tout proche de Serre-Ponçon !

Cette découverte a entrainé de nouvelles prospections. En particulier, Thibaut Ferrieux a judicieusement disposé un piège "video".

Bingo : le 10 janvier, une loutre se montre longuement ! 

Il s'agit de la 1ère loutre photographiée/filmée en PACA !

posté par Amine Flitti
 
mercredi 3 janvier 2018
Oiseaux
Oiseaux d'eau hivernants : les rendez-vous 2018 à ne pas manquer

Bonjour

Le comptage wetlands 2018 approche à grand pas (13 & 14 janvier 2018). Cette année, comme annoncé, un nouvel outil de saisie est mis en place afin d’une part de saisir au mieux les données de comptage, et d’autre part, de'n permettre une synthèse très rapide !

Pour cela, tous les sites de comptage ont été cartographiés dans faune-paca. Cela permet d’attribuer un droit de saisie pour chaque site à un responsable de site. Il faut donc que vous vous inscriviez sur :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1drRtqUZmzBmddpVJXDMsiMhL8s0PcTSozUke4sc0ADE/edit#gid=142863044

 

Priorité sera donnée aux compteurs habituels.

Si vous notez l’absence d’un site de comptage dans cette liste, il faut le signaler (sauf pour la Camargue qui sera traitée ultérieurement) !

Une fois le droit affecté, vous verrez apparaitre le ou les sites dont vous aurez la responsabilité dans « participer -> tous mes protocoles », ou bien dans « Participer -> Transmettre -> comptage oiseaux d’eau ».

Dans « tous mes protocoles », vous pourrez également afficher (en bas de page) et télécharger la carte du site de comptage.

Vous trouverez ci-joint le guide de saisie.

Parallèlement, les dortoirs de Grands Cormorans sont à compter cette année. Et une enquête « Laridés hivernants » propose de compter également les dortoirs de laridés. Les dortoirs sont plutôt peu nombreux, mais souvent mal localisés. Si vous en connaissez, il serait bien de les compter d’ici la mi-janvier.

D’avance merci , j’attends vos inscriptions !

Cordialement

posté par Amine Flitti
 
mardi 2 janvier 2018
Bonne année naturaliste 2018 !

Toute l'équipe de Faune-paca vous souhaite une belle année 2018, riche en observations et découvertes naturalistes !

Oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, odonates, papillons de jour, hétérocères, orthoptères, coléoptères... Jamais l'information naturaliste n'aura été aussi libre d'accès, et les données naturalistes aussi nombreuses à disposition de tous. 

Faune-paca, c'est plus de 8000 inscrits et 5,5 millions de données faunistiques, dont près de 700 000 pour l'année écoulée!

Faune-paca est la base naturaliste de référence, ceci grâce à l'ensemble des observateurs(trices) qui l'alimentent chaque jour. Bravo à tousToutes ces informations servent au quotidien aux équipes de la LPO et de ses partenaires dans leurs missions respectives de protection de la nature.

Merci à toutes et à tous pour votre contribution à la connaissance et nous comptons sur vous pour l'accroitre encore !

La quantité, c'est bien, mais la qualité, c'est encore mieux. Ainsi, l'usage plus massif des nouvelles fonctionnalités (saisie par formulaires, SHOC, STOC, etc) va permettre des analyses plus fines (abondances, fréquences, tendances d'évolution, etc...).

Il faut aussi que chacun fasse l'effort de saisir au mieux ses observations (localisations précises, effectifs...), tout en s'assurant bien sur de la validité de l'identification ! Les vérificateurs veillent, mais il faut aussi les aider dans leurs taches parfois difficiles.

N'oubliez pas que l'application pour smartphone "Naturalist" est là pour vous aider à saisir vos données directement sur le terrain.

Pour finir, Faune-France est née courant 2017, c'est la plateforme de restitution des données naturalistes associatives, qui permettra de visualiser toutes les informations collectées par le réseau naturaliste contributeur au système VisioNature ainsi que celles issues de plusieurs bases de données régionales partenaires.

Nous comptons sur vous en 2018 pour vos contributions toujours plus nombreuses, et toujours plus rigoureuses dans la saisie des données !

Merci.

L'équipe de faune-paca

posté par Amine Flitti
 
jeudi 21 décembre 2017
EuroBirdPortal : visualiser la migration des oiseaux comme jamais

L'EuroBirdPortal progresse à pas de géant ! Ce portail, qui permet la visualisation des variations de répartition de 105 espèces migratrices, a étendu sa couverture aux pays des Balkans, à la Hongrie, la Turquie, l'Estonie ainsi qu'à Chypre et Israël.

Soutenu par un programme LIFE de l'Union européennne, l'EuroBirdPortal conforte son statut de plus grande et plus dynamique enquête de science participative européenne.

Cette nouvelle version de l'outil de visualisation s'est enrichie de plus de 40 millions de données en 2016 et présente désormais des cartes animées pour 105 espèces migratrices et 7 années de suivi. Elle dispose de nombreuses nouvelles fonctionnalités (zoom, nouveaux modes de représentation...) et d'un nouveau design.

L'EuroBirdPortal démontre tout l'intérêt qu'il y a à transmettre et partager ses propres observations avec une communauté forte de plusieurs dizaines de milliers d'autres observateurs et à quel point la collaboration entre les portails nationaux, comme Faune-France, enrichit notre connaissance de la biodiversité.

Grace à vos contributions, nous disposons aujourd'hui des données nécessaires à la compréhension des changements de comportement migratoire des oiseaux, comme l'émergence d'une nouvelle voie migratoire empruntée par les Grues cendrées dans le sud de l'Europe (passage au sud des Alpes et le long de la côte méditerranéenne française). Il est par ailleurs possible aujourd'hui d'évaluer l'influence des épisodes météorologiques et des changements cimatiques sur le déplacement des oiseaux.

Les partenaires de Faune-France, portail national qui contribuent activement à l'EuroBirdPortal, sont heureux de vous inviter à découvrir ce nouvel outil de visualisation et à explorer toutes ses fonctionnalités. Grand merci à tous nos contributeurs qui participent activement à l'émergence de projets aussi remarquables que l'EuroBirdPortal.

Pour explorer l'EuroBirdPortal : http://www.eurobirdportal.org/ebp/fr/

posté par Amine Flitti
 
mercredi 20 décembre 2017
Oiseaux
Comptage Wetlands International 2018 et dortoir cormoran

Comme chaque hiver, à la mi-janvier, Wetlands International organise une nouvelle campagne de recensement des oiseaux d'eau. L’estimation de la taille des populations de chaque espèce constitue un des objectifs de ce comptage (tendances des effectifs, distribution des populations et évolutions), afin d’identifier les principaux sites d’hivernage, d’étape ainsi que les sites prioritaires pour la conservation de ces espèces.

Lors de ce comptage, qui se déroulera cette année le week-end du 13 et 14 janvier 2018, l’ensemble des zones humides d’Europe (baies, estuaires, zones humides littorales, plaines alluviales, fleuves, plans d’eau, marais, deltas et carrières en eau) seront arpentés par des ornithologues qui dénombreront comme chaque année l’ensemble des oiseaux d'eau.

Si vous souhaitez participer à ce comptage, il vous suffit d’envoyer un mail à l’adresse suivante : amine.flitti@lpo.fr en notifiant le site qui vous intéresse (Voir lien).  Ainsi, vous serez mis en relation avec les responsables de site qui vous contacteront pour vous informer des lieux et heures de rendez-vous. Vous pouvez aussi contacter directement les coordinateurs locaux.

NOUVEAUTE : la saisie du comptage se fera sur un nouvel outil dans faune-paca. Il facilitera grandement la réalisation de la synthèse. Début janvier, une procédure sera mise en ligne et vous permettra de comprendre comment cet outil fonctionne.

Deux remarques :

  • il faudra indiquer à votre coordinateur quel(s) site(s) vous comptez afin de vous ouvrir un droit de saisie "wetlands" sur ce(s) site(s).
  • la saisie dans cet outil remplace la saisie précédente. Il ne faudra donc pas saisir 2 fois les données. 

Cette année, il faudra aussi s'organiser pour compter les dortoirs de cormorans.

Dans les grandes lignes, les coordinateurs sont :

04 : Groupe LPO Gap (Lac de Curbans) et Digne (Durance de Sisteron à Cadarache)

05 : Groupe LPO Gap

06 : Philippe Fortini / Cecile Lemarchand

13 : Voir tableau

83 : Aurélien Audevard (Hyères), Olivier Soldi (Nord 83) et groupe LPO Dracénie (Villepey)

84 : Jean-Marin Desprez (sauf Durance), Groupe LPO Aix (Durance)

Au passage, rappelons que les oiseaux porteurs de bagues de couleur apportent de précieuses informations sur leur migration. Ouvrez l’œil !

Merci pour votre participation !

posté par Amine Flitti
 
lundi 4 décembre 2017
Les différents mode de saisie

Faune-Paca permet de saisir les données selon différentes modalités, mais pour lesquelles les finalités ne sont pas les mêmes. Cependant, elles alimentent toutes la même base de données, aucune double saisie n’est à prévoir. Dans certains cas, les données saisies localement alimentent des bases de données nationales ou européennes (sous format brut ou synthétique).

  • Observations ponctuelles

Il s’agit de données récoltées sans protocole, de façon aléatoire. Dans ce cas, il faut utiliser le masque de saisie « normal », ou l’application mobile "NaturaList". Dans tous les cas, plus la donnée sera détaillée et précise, plus elle sera exploitable. Notamment : effectif, localisation précise, comportement, code atlas, mortalité…

C’est le cas le plus courant. Le masque de saisie est : http://www.faune-paca.org/index.php?m_id=10&backlink=rset&taxo_group=o

  • Observations protocolées

Il s’agit de données collectées selon un protocole plus ou moins précis :

  1. Formulaire : c’est un protocole très simple, qui nécessite d’indiquer la pression d’observation (plage horaire), et de noter TOUTES les espèces contactées, en toute saison. Ainsi, nous disposons de l’information présence/absence, de l’effectif et de la pression d’observation. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le lieudit concerné et de choisir «remplir un formulaire journalier». Vous pouvez bien sur utiliser l'application mobile (bloc-note en haut à droite). Il est possible de renseigner autant de formulaire que voulu, d’une durée allant de 5 à 60 minutes, et sans se déplacer (ou sur une petite zone, par exemple autour d’un étang…).
  2. Oiseaux des jardins : Il s’agit d’un « mini-formulaire », mais qui ne concerne que l’enquête spécifique «oiseaux des jardins». On renseigne les animaux fréquentant son jardin (pas ceux qui ne font que le survoler !), et surtout on utilise cette saisie pour renseigner un recensement « exhaustif ». Il ne FAUT PAS saisir de données ponctuelles avec ce formulaire. Si vous notez une simple observation, il faut utiliser le masque de saisie «normal». Le masque de saisie oiseaux des jardins est http://www.faune-paca.org/index.php?m_id=1404.
  3. Autres (STOC, SHOC, IPA, WETLANDS…) : d’autres protocoles existent mais il faut disposer d’un droit particulier (obtention sur simple demande) pour les utiliser et y saisir vos données. Il s’agit des STOC (EPS, sites, montagne…), du SHOC, mais aussi les comptages basés sur les IPA, les IKA, les comptages surfaciques, les transects, etc. Plus d'explication ici : http://wiki.biolovision.net/index.php/Module_de_saisie_protocol%C3%A9e.

Nous vous invitons à utiliser le plus souvent possible la saisie par formulaire. Voici quelques raisons :

La liste = formulaire fait l’unanimité

Scientifiques, statisticiens, cartographes et naturalistes sont unanimes. Si toutes les données ont un intérêt, les plus intéressantes sont, de très loin, celles collectées sous forme de listes = formulaires, et idéalement de listes complètes. On entend par là, un inventaire mené sur un site, durant un pas de temps connu, listant et quantifiant toutes les espèces détectées à vue ou à l’oreille.

Je ne reconnais pas toutes les espèces, est-ce un problème ?

Évidemment, les listes des ornithologues débutants ne seront probablement pas aussi complètes que celles des naturalistes les plus expérimentés. Ce n’est pas grave, il existe des modèles pour corriger ces biais. Au final, une liste de débutant est bien plus exploitable scientifiquement qu’une longue série de données saisies isolément par un spécialiste.

Quelle durée pour mes listes ?

Peu importe. Idéalement toutefois, les listes doivent au moins durer 5 minutes et ne pas excéder deux heures. Plus courtes, elles seront très incomplètes, plus longues, l’observateur perdra beaucoup d’attention et la pression d’observation se diluera. Si vous restez très longtemps sur un site d’observation, il peut être plus intéressant de faire plusieurs séries de liste de 10 minutes, plutôt qu’une longue liste s’étalant sur toute une journée par exemple.

Pourquoi les listes sont-elles si intéressantes ?

Les listes complètes sont extrêmement intéressantes car elles permettent d’évaluer la fréquence de détection des espèces selon la date et le lieu. Cela permet notamment de suivre l’évolution de la date d’arrivée et de départ des espèces migratrices, mais aussi d’évaluer les fluctuations de détectabilité de certaines espèces sédentaires au cours de l’année. Les listes complètes facilitent par ailleurs les calculs de pression d’observation, la modélisation de la répartition spatiale des espèces et l’évaluation de leurs populations.

Comment saisir mes données par liste ?

Sur l’application mobile NaturaList, il suffit de cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran. Idéalement, il convient alors de positionner et dénombrer chaque espèce autour de vous. Quand vous ne détectez plus rien, il suffit de stopper la saisie en cliquant sur le carré jaune en haut à droite. On vous demande alors de confirmer que vous avez noté toutes les espèces que vous êtes en capacité d’identifier.

Sur l’ordinateur, il faut pointer le curseur sur un lieu-dit et choisir « Remplir un formulaire journalier sur ce lieu-dit ».

La France, très en retard sur la saisie par liste !

La quasi-totalité des données ornithologiques sont saisie par liste en Amérique, le taux de couverture des listes est très impressionnant en Grande-Bretagne, en Suisse ou en Allemagne. La France est très en retrait sur ce sujet. Il convient donc que nous fassions collectivement un effort et changions de façon de collecter nos données pour qu’elles contribuent plus efficacement aux suivis et atlas locaux, nationaux et internationaux.

Alors, à vos listes !

posté par Amine Flitti
 
lundi 27 novembre 2017
Mammifères
Re-Découverte de la musaraigne alpine dans le Champsaur

C'est par des indices indirects, en l’occurrence l'analyse de pelotes de réjection des rapaces, que la présence de ce petit rongeur est désormais confirmée. Aux naturalistes, maintenant, de tenter de l'observer !

Lire la suite en cliquant sur le lien suivant.

posté par Amine Flitti
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 595

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018