www.faune-paca.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
https://paca.lpo.fr/
Accueil
 
Les partenaires
 
ABC PACA
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Sarcelle d'été 2017
       - 
Pipit spioncelle 2017
       - 
Martinet à ventre blanc 2017
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2017
       - 
Hirondelle rustique 2017
       - 
Traquet motteux 2017
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Frelon asiatique 15-17
       - 
Gypaète barbu 2017
       - 
Spélerpès de Strinati 13-17
       - 
Triton palmé 14-17
       - 
Castor d'Eurasie 2017
       - 
Loutre d'Europe 2017
       - 
Genette commune 14-17
       - 
Mouflon à manchettes 14-17
       - 
Moineau cisalpin 14-16
       - 
Salamandre tachetée 14-17
       - 
Paysandisia archon 14-17
       - 
Milan noir 2017
       - 
Hirondelle de fenêtre 2017
       - 
Grue cendrée 2017
       - 
Huppe fasciée 2017
 - 
Les galeries
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Les oiseaux
Les mammifères
Reptiles et amphibiens
Arthropodes
Enquêtes locales
Publications
Aide et ressources
Qui sommes-nous ?
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 558
 
lundi 27 mars 2017
Oiseaux
Oiseaux : vers une meilleure collecte des données !

Faune-paca permet la saisie de vos observations selon plusieurs modes.

Quel est le mode le plus pertinent ? 

Les scientifiques et statisticiens de 17 pays, dont les Etats-Unis, réunis à Namur il y a deux semaines, sont unanimes. Toutes les données sont intéressantes, quel que soit leur mode de collecte, mais les plus valorisables sont les données collectées par "listes complètes" au cours d'un pas de temps connu : celles qui émanent de formulaires journaliers.

Pourquoi ?

Les "listes d'espèces complètes" donnent des informations sur TOUTES LES ESPECES PRESENTES (ou du moins toutes celles détectées) mais aussi sur TOUTES LES ESPECES ABSENTES (ou non détectées).

Dans le mode de saisie "espèce après espèce", il est impossible de savoir si une absence de donnée traduit une absence effective de l'oiseau ou une absence de saisie. En outre, il y a un biais important avec ce mode de collecte de données : les espèces les plus communes et les plus répandues sont moins fréquemment notées que les espèces rares ou peu fréquentes.

Dès lors, il devient difficile, voire impossible, de faire des études fiables sur la phénologie, la répartition, la détectabilité par unité de temps ou selon les habitats, de constituer des modèles prédictifs d'évolution, d'évaluer les fréquences, les densités et les effectifs. 

Que faire ? 

Si vous avez un mode de saisie qui vous convient et répond à vos attentes, continuez à l'utiliser. Si vous souhaitez que vos observations soient mieux valorisables au plan local, régional, national et européen, alors il convient de se tourner, au moins régulièrement, vers la saisie par formulaires journaliers sur un pas de temps de 5 minutes au moins. Dans ce contexte, la saisie sur le terrain via NaturaList devient l'outil le plus efficace car il permet 1) un pointage précis de chaque oiseau ou groupe d'oiseaux ; 2) la réalisation d'un inventaire complet sur un site (en cochant : j'ai noté toutes les espèces). La saisie sur ordinateur demeure possible mais implique que les observations soient toutes notées sur le vif, dans un carnet, lors de votre inventaire.

Le suivi EPOC (notre actu du 8 mars 2017) répond à l'objectif de collecter des données plus utilisables. L'avez vous testé sur le terrain ? Trop difficile, trop rapide ? Pas de souci, faites des relevés plus longs. Ils seront tout aussi exploitables, à condition de noter effectivement toutes les espèces observées dans un même site et de procéder à un réel inventaire actif.

Bonnes observations,

L'équipe de Faune-paca.

posté par Amine Flitti
 
samedi 25 mars 2017
50 millions de données collectées sur les sites VisioNature !

La LPO remercie tous les passionnés de nature ayant transmis leurs observations pour nous aider à préserver la biodiversité.

VisioNature est un carnet d’observation virtuel qui permet de saisir vos observations d’animaux et de les partager avec la communauté des contributeurs. Avec 50 millions de données collectées, VisioNature est devenu le plus important programme de science participative national.

Cette remarquable base de données est utilisée chaque jour par les associations de protection de la nature pour promouvoir la préservation de la biodiversité aux plans local, national et international (prise en compte des espèces protégées ou menacées dans les projets d’aménagements, évaluation du statut français de conservation des espèces, nouvel Atlas européen des oiseaux nicheurs…).

Le réseau VisioNature couvre actuellement près de 80% des départements de France métropolitaine et d'outre-mer grâce à ses 32 bases locales. Si vous souhaitez contribuer, installez l’appli NaturaList sur votre smartphone Androïd ou sélectionnez votre plateforme de saisie sur http://www.ornitho.fr. Devenez-vous aussi un Biodiv'acteur en transmettant vos observations !

posté par Amine Flitti
 
lundi 13 mars 2017
Oiseaux
Oiseaux : dénombrement des oiseaux d'eau - synthèse 2016

Chaque année, à la mi-janvier, sous l'égide de Wetlands International, près de 1 500 ornithologues dénombrent les oiseaux d'eau dans toutes les zones humides de France.

Vous pouvez retrouver la présentation du comptage 2016 en cliquant << ici >>.

Pour télécharger la synthèse nationale au format PDF, cliquez << ici >>.

En vous souhaitant une bonne lecture,

Clémence GAUDARD, Coordinatrice Wetlands France

Canard siffleur Anas penelope - Crédit photo : Emile Barbelette.

posté par Amine Flitti
 
mercredi 8 mars 2017
Oiseaux
Comptez partout, tout le temps, pendant 5 min : le Protocole EPOC

Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs. En effet, les connaissances sur les tailles de population nationale demeurent approximatives ce qui pose un problème majeur d’autant plus que les statuts de conservation de plusieurs espèces se détériorent. Afin de mieux estimer les populations d’oiseaux communs, la LPO, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développé le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs) qui s’appuie sur le réseau VisioNature et la saisie par formulaire.

Actuellement, vous récoltez tous les ans des millions de données de qualité qui permettent de réaliser des cartes de répartition fines mais aussi des phénologies précises pour de nombreuses espèces. Pour aller encore plus loin, nous vous proposons de privilégier la saisie par formulaire et particulièrement le protocole EPOC qui permettra d'estimer des effectifs nationaux pour les espèces communes.

Le protocole EPOC se résume suivant 4 modalités :

  • Point d’écoute fixe de 5 minutes
  • Point d’écoute placé selon l’observateur
  • Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
  • Différenciation individu local/individu en transit

Aucun réplicat n’est demandé et l’observateur peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite. Ce qui veut dire "où vous voulez et quand vous voulez".

Deux modes de saisie sont possibles. Le premier avec l'application mobile NaturaList avec un pointage précis des individus détectés. Et le second, depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas de remplacer le STOC-EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Merci pour votre implication pour une meilleure connaissance de notre avifaune commune.

Nous comptons sur vous !

posté par Amine Flitti
 
lundi 6 mars 2017
Oiseaux
La Grue cendrée

Bonjour

afin de mieux exploiter les observations de Grues cendrées, n'oubliez pas de préciser heure et direction du vol. Ceci en plus bien sur de l'effectif, du comportement (migration active ou non, en vol ou posé). Vous pouvez rajouter/modifier ces informations très importantes dans les champs prévus à cet effet, pour les données déjà saisies où celles à venir.

D'avance merci et bonnes obs !

posté par Amine Flitti
 
lundi 6 mars 2017
Odonates
L'atlas des libellules de Provence-Alpes-Côte d'Azur : les premières pages en exclusivité !

Découvrez en avant première la première monographie de l'atlas des libellules mise en page par Biotope édition ! Il s'agit du Caloptéryx vierge (Calopteryx virgo).

Quelles sont les espèces de libellules présentes aujourd’hui dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Quelles sont leurs répartitions ? Quels sont leurs statuts de conservation ? A-t-on vu de nouvelles espèces s’installer récemment dans notre région ou au contraire, certaines ont-elles disparu et pourquoi ?

La LPO PACA s’est associée avec l’OPIE et la SFO pour tenter de répondre à ces questions, à travers l’élaboration d’un ouvrage sur "les Libellules de Provence-Alpes-Côte d’Azur". Ce travail a débuté en 2010 grâce à la collecte de plus de 100 000 données dans www.faune-paca.org, et il s’achèvera par l’édition de l'ouvrage de référence cette année en mai.

Bonne lecture !

Document à télécharger :  odonatesPACAmonoCvirgo2-3530.pdf
posté par Amine Flitti
 
vendredi 3 mars 2017
Oiseaux
Bilan de l'hivernage des Milans royaux en France en 2017

Le bilan du comptage simultané des dortoirs en France est désormais disponible.

Au total, 9413 Milans royaux rassemblés dans 205 dortoirs ont été recensés les 7 et 8 janvier 2017.

Vous trouverez le bilan détaillé (chiffres et cartes) sur le site internet.

Au cas où des erreurs se seraient glissées dans ce bilan, nous nous en excusons d’avance et vous invitons à nous les signaler afin que nous les corrigions rapidement.

Le bilan européen du comptage sera disponible ultérieurement.

Un très grand merci à toutes et tous pour votre fidèle et précieuse participation et bonne saison de suivi des nicheurs.

Margaux Boyer, Romain Riols et Fabienne David pour la coordination nationale hivernage.

 

Fabienne David

Responsable de programmes - LPO Mission rapaces

Parc Montsouris, 26 boulevard Jourdan, 75 014 Paris

09.72.46.36.15

http://rapaces.lpo.fr/

http://rapaces.lpo.fr/faucon-pelerin/

http://rapaces.lpo.fr/milan-royal

http://rapaces.lpo.fr/chevechette-tengmalm/  

posté par Amine Flitti
 
vendredi 3 mars 2017
Faune-PACA Info n°12

Bonjour

Le Faune-PACA Info n°12 (février 2017) est paru. Vous y trouverez des informations concernant la faune observée, les diverses enquêtes naturalistes, les aspects techniques liés à l’usage de www.faune-paca.org. C’est un lieu de partage, dans lequel chacun peut apporter sa contribution. Vos remarques, suggestions et contributions sont les bienvenues.

A lire dans la rubrique "Publications".

Bonne lecture.

posté par Amine Flitti
 
mardi 21 février 2017
Oiseaux
Migration des Grues cendrées

Bonjour

Les 20 et 21 février, la grande majorité des Grues cendrées a quitté la Camargue, traversant la région d'ouest en est. La carte jointe illustre bien ce passage. On peut même voir ce passage coté italien sur www.ornitho.it.

Il est bien agréable de suivre en temps réel ou presque la migration des oiseaux !

Bonnes obs

posté par Amine Flitti
 
vendredi 17 février 2017
Oiseaux
Code atlas en février/mars ?

Les données munies d’un code atlas sont très importantes pour l'élaboration des cartes de répartition des oiseaux nicheurs. En effet, ces codes donnent des informations précises sur le statut nicheur d’une espèce à un endroit, ce qui permet notamment de déterminer si la nidification est possible, probable ou certaine.

Certains oiseaux chantent ou même paradent déjà en plein hiver (p. ex. les canards). De tels comportements à cette saison ne sont pourtant pas des indices de nidification très fiables car ils peuvent très bien se produire en dehors des sites de reproduction. C’est pourquoi nous vous demandons de faire preuve de retenue avec les "petits" codes atlas au tout début de la saison de reproduction. La définition de certains de ces codes mentionne d’ailleurs explicitement qu’ils s’appliquent uniquement pendant la saison de reproduction (p. ex. code atlas 3 « mâle chanteur présent en période de nidification, … »). Pour chaque espèce potentiellement nicheuse, faune-paca vous demande automatiquement un code atlas pendant la période de reproduction définie pour l’espèce (mais cela reste approximatif !). Il n’est donc pas nécessaire de garder en mémoire la période de nidification de chaque espèce. Les codes atlas qui signalent un sérieux soupçon de reproduction voire une preuve de nidification (c’est-à-dire à partir de 7) peuvent être notés à n’importe quel moment de l’année. Les oiseaux qui chantent actuellement peuvent être simplement saisis avec la mention « chanteur » dans les remarques.

D'avance merci.

posté par Amine Flitti
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 558

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017